10 ans en France

Il y a presque 10 ans que je vis à Fitou. Je suis tombé sous le charme de ce village pittoresque la premiere fois que j’y suis arrivée. C’était debut février, avec le soleil qui me réchauffait, les maisons typiques, les gens gentils (tout disaient “Bonjour”). Jusqu’à aujourd’hui, j’ai le même sentiment quand je reviens des mes voyages à Fitou. J’aime bien vivre ici.
Bien sur, il y a des choses qui me dérangent et que je ne comprends pas, p.e., quand les gens laissent leurs chiens faire leurs besoins devant les maisons, les voitures ou simplement au milieu de la rue sans les ramasser. Ou quand les hommes urinent dans les rues, c’est degoutant!
Depuis 10 ans je comprends mieux la façon de vivre en France et aussi grace à mon travail, j’ai vu beaucoup d’initiatives et de projets qui sont intéressants. Peut-être ce serait pas mal que les Fitounais réfléchissent à des actions mises en place pendants d’autres villages, villes, pays pour trouver le moyen de mieux vivre à Fitou?

Moi, j’imaginerai une circulation moins dense dans le village, c’est serait plus calme. Les gens pourraient mettre leurs chaises et bancs dehors, planter des fleurs ou le vigne devant leur porte. Bien sur, il faut avoir des places pour garer les voitures mais beaucoup de gens ont un garage qu’ils n’utilisent pas (pas pour leurs voitures). Les grands parking à entrée du village seraient les bienvenues, les visiteurs pourraient louer des vélos électriques,.. Fitou va être un village vert, durable…

Aussi, ce serait pas mal d’avoir quelques petits magasins qui vendaient des produits locaux (fromage, miel, vin d’appellation, etc.). Un vrai café serait indispensable, un endroit où on peut déjeuner, manger la glace.

Ce serait certainement quelque chose sur le long terme mais on peut commencer avec de petites innovations qui ne coutent rien: une communication inclusive et transparente par une plateforme, soit online où offline, pour mieux communiquer entre les Fitounais et avec la mairie. Une plateforme où les gens commenter et exprimer leurs idées, doléances, projets et leur répondre. Je suis convaincue qu’il y a beaucoup d’idées, de désirs, aussi critiques auxquels personne n’a jamais pensé.
C’est bon, ca s’appelle le civisme actif. Mais c’est aussi difficile, c’est un processus compliqué. Les résultats ne seront pas toujours prévisibles. Ca serait le debut d’un processus participatif où tous, pas seulement les élus, prennent la responsabilité pour le développement du village.
P.e., la presentation de nouveaux projets de construction à Fitou manquent de transparence. Les decisions ne sont pas prises par la population mais elles leur sont imposé.
Dans un processus participatif les décisions avaient été prises différemment. Au lieu de “Nous travaillons pour vous.” plutôt “Nous travaillons avec vous.”

Ça fonctionne très bien en Suisse depuis très long temps.

Leave a Reply